Les Républicains s’affrontent au caucus de l’Iowa | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les Républicains s’affrontent au caucus de l’Iowa
©

Tour de chauffe

Les Républicains s’affrontent au caucus de l’Iowa

L’année électorale aux Etats-Unis commence mardi avec le premier vote populaire en vue de l’investiture républicaine.

En 2012, la France ne sera pas le seul pays à connaitre une élection présidentielle. Le 6 novembre, Barack Obama tentera de se faire réélire. Contre qui ? C’est toute la question, à laquelle vont répondre les sympathisants républicains à partie de mardi, où se tient le caucus de l’Iowa, traditionnellement premier Etat à voter. Un vote qui a son importance, car il influence la suite de la campagne. Il est arrivé à plusieurs reprises que le vainqueur de cette première élection aille jusqu’à la Maison Blanche. 

Après des mois de campagne, durant lesquels les sondages ont été dominés par différents candidats, celui qui semble le plus constant est le mormon Mitt Romney, crédité de 24% des voix et deuxième de la primaire républicaine en 2008. Il a assuré dimanche aux habitants de l’Iowa qu’il avait la "capacité de tenir toute la distance", jusqu’à l’élection de novembre. Mais ses rivaux estiment qu’il est un républicain trop modéré et ne montre pas des opinions réellement conservatrices.

Il est suivi de près par le libertaire Ron Paul, crédité de 22% des voix et par le catholique fervent Rick Santorum, en pleine montée ces dernières semaines (entre 15% et 21%) mais dont les moyens financiers sont, pour beaucoup, insuffisants pour lui permettre de mener campagne jusqu’en novembre. Son discours est  clairement anti-avortement et anti-mariage homosexuel, des sujets sur lesquels Mitt Romney n’a, par le passé, pas toujours été aussi ferme que le souhaiterait la frange conservatrice de l’électorat républicain.

Mais le premier volet de la primaire républicaine ne se résume pas à un simple affrontement entre pontes du même parti. 2012 a sonné l’entrée dans le débat du parti démocrate, qui a envoyé des cadres de l’équipe de campagne de Barack Obama dans l’Iowa, où ils ont fustigé les candidats en lice. A commencer, forcément, par Mitt Romney, dont le bilan à la tête du fonds d’investissement Bain a été critiqué, avec un témoin à l’appui : un employé licencié quand Bain a racheté son entreprise...

Reste que le vote est très ouvert, seule la moitié des votants de l’Iowa disant avoir fait leur choix. Et que les regards sont aussi, voire surtout, tournés vers la Floride, où se déroulera le vote le plus important du mois de janvier. 

Lu sur The New York Times

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !