Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Rémi Fraisse est décédé lors de heurts avec les forces de l'ordre sur le site du barrage de Sivens.

Justice

Remi Fraisse: le gendarme qui a lancé la grenade en garde à vue

En décembre, l'enquête administrative avait conclu qu'aucune faute professionnelle n'avait été commise par les forces de l'ordre.

L'enquête se poursuit dans la mort de Remi Fraisse. Ce jeune manifestant avait trouvé la mort fin octobre lors d'affrontements à Sivens, dans le Tarn, entre les opposants au barrage et les forces de l'ordre. L'autopsie du corps du jeune homme et les analyses ont prouvé que cette mort était la conséquence du jet par les gendarmes d'une grenade.

Pour autant aucune faute professionnelle n'avait été commise selon l'Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) qui avait rendu son rapport en décembre. Pourtant mercredi, le procureur de la République de Toulouse a annoncé que les juges d'instruction, en charge de l'enquête judiciaire, ont décidé de placer en garde à vue le gendarme qui a lancé cette grenade.

Après la mort du jeune homme de 21 ans, une enquête avait été ouverte pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner".

Lu sur BFMTV.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !