Régionales en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées : gauche et droite au coude-à-coude | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Régionales en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées : gauche et droite au coude-à-coude
©

Serré

Régionales en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées : gauche et droite au coude-à-coude

Le FN et l'UMP seraient en tête au premier tour, mais la gauche l'emporterait au second grâce à un bon report des voix.

Le suspens devrait durer en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. A trois mois des élections régionales de 2015, les scores entre les différentes factions politiques sont extrêmement serrés, selon un sondage Ifop pour la Gazette de Montpellier.

Au premier tour, ce serait le Front national, conduit par Louis Alliot, qui arriverait en tête avec 27% des suffrages. Il devancerait d'un point la liste Républicains, Modem et UDI de Dominique Reynié (26%).

Pourtant, ce serait bien la gauche qui serait en position de force. La liste du Parti Socialiste et du Parti Radical de Gauche n'atteindrait que 21% des votes au premier tour mais pourrait compter sur les voix d’Europe Ecologie Les Verts, du Front de Gauche et du Parti Occitan (16%), et sur celle Divers Gauche «Citoyens du Midi» conduite par Philippe Saurel, le maire de Montpellier.

Le PS, emmené par Carole Delga, l'ancienne Secrétaire d'État chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Économie sociale et solidaire, arriverait donc en tête au second tout avec 39% des suffrages.L'UMP serait loin, avec 32% des voix, et le FN troisième avec 29%.

Selon l'Ifop, "le tropisme à gauche des anciennes régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées compenserait les difficultés rencontrées actuellement par la majorité présidentielle et l’impopularité de l’exécutif au niveau national et permettrait à la gauche de remporter la nouvelle grande région."

L'enquête a été menée auprès d’un échantillon de 916 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 1 002 personnes, représentatif de la population de la région  Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées âgée de 18 ans et plus.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !