Régionales : les enjeux du second tour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Régionales : les enjeux du second tour
©Reuters

Jour de vote

Régionales : les enjeux du second tour

Après la vague bleue marine du premier tour, les partis de gouvernement ont appelé au sursaut.

FN or not FN ? Tel est l'enjeu de ce scrutin. Ce dimanche, les Français votent pour élire leur liste par région. Si certaines régions semblent acquises à la gauche, comme la Bretagne ou encore l'Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, la plupart se joueront dans un mouchoir de poche.

A commencer par les deux régions qui seront scrutées à la loupe : la Picardie-Nord-Pas-de-Calais et la Provence-Alpes-Côte-D'azur. Dans ces deux régions, le Front national joue ses meilleures cartes, représentées par Marine Le Pen et sa nièce Marion Maréchal-Le Pen. Propulsées favorites après d'excellents scores au premier tour, les deniers sondages les mettaient en difficulté pour le second, après le retrait de la gauche.

Autre région à observer de près, l'Ile-de-France où le FN pourrait, cette fois, jouer les arbitres. L'élection se jouera entre le socialiste, allié de la gauche, Claude Bartolone et sa rivale LR, alliée aux centristes, Valérie Pécresse. Le résultat devrait être particulièrement serré.

Dernier enjeu : l'abstention. Tous les candidats ont incité les abstentionnistes à se manifester. Mais à qui cela peut-il profiter ? Le scrutin nous donnera la réponse.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !