Réforme du collège : François Hollande promet un texte pour "assurer la réussite pour tous" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Réforme du collège : François Hollande promet un texte pour "assurer la réussite pour tous"
©Reuters

Une tête

Réforme du collège : François Hollande promet un texte pour "assurer la réussite pour tous"

Le président de la République, tout comme Manuel Valls et Najat Vallaud-Belkacem, ont insisté sur l'importance d'appliquer la réforme.

La journée est cruciale pour le gouvernement. Ciblée par la droite, la réforme du collège n'est pas lâchée par la gauche. Même François Hollande est monté au créneau, lors de sa visite en Allemagne : "il y a des interrogations, elles sont légitimes. Mais il y a une réforme qui doit permettre d'assurer la réussite pour tous (...) et l'excellence. C'est l'esprit de la réforme du collège," a-t-il tranché.

Un peu plus tôt, c'est Manuel Valls qui y avait apporté son soutien alors qu'une partie des enseignants manifeste dans les rues.  Ce matin, à son arrivée à l'Assemblée nationale, le Premier ministre a assuré que la réforme sera "mise en œuvre" et le décret "publié le plus rapidement possible" affichant ainsi sa "confiance."

Puis ce fût autour de Najat Vallaud-Belkacem, qui porte le texte, de s'exprimer : "je veux dire clairement à tous ceux qui ont fait grève ou pas (...) que je les entends et que je suis là pour lever chacune de ces inquiétudes" a-t-elle déclaré tout en précisant que la réforme "se fera" pour la rentrée 2016. "Il est encore temps (...) de reprendre le fil des discussions et de stopper ce qui s'annonce comme un véritable gâchis pour les jeunes, pour nos professions."

Entre 30% et 50% des enseignants sont en grève ce mardi.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !