Record d’expulsions d’immigrés aux Etats-Unis | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Record d’expulsions d’immigrés aux Etats-Unis
©

Back home

Record d’expulsions d’immigrés aux Etats-Unis

Près de 400 000 personnes ont été renvoyées du pays entre septembre 2010 et septembre 2011, dont plus de la moitié étaient condamnés pour des crimes ou délits.

C’est un record pour les Etats-Unis : 396 906 personnes en situation irrégulière ont été expulsées durant la dernière année fiscale, qui court de septembre à septembre. Ce qui porte à plus d’un million le nombre d’expulsions depuis l’arrivée à la Maison Blanche de Barack Obama en janvier 2009, selon des chiffres données mardi par l’Immigration and Custom Enforcement (ICE). En 2010, les Etats-Unis avaient procédé à environ 393 00 reconduites.

Le directeur de l’ICE, John Morton s'est félicité de ces chiffres, car ils révèlent selon lui "des progrès" : les Etats-Unis expulsent relativement "plus de criminels, d’immigrants ayant récemment tenté de traverser la frontière, ou des immigrants violant de manière flagrante la loi sur l’immigration", fait-il valoir. Ainsi, le nombre d’expulsés coupables de crimes a augmenté de 89% par rapport à 2008, alors que sur la dernière année 1 000 expulsés étaient coupables d’homicides, 5 800 étaient des agresseurs sexuels et 80 000 ont été jugés pour trafic de drogue ou conduite en sous emprise de stupéfiants.  

La réduction des reconduites aux frontières fait partie des objectifs de l’administration Obama. Elles concernent en bonne partie les latino-américains, dont les deux-tiers ont voté pour le président en exercice en 2008. L’immigration s‘annonce comme un thème de campagne important pour les prochaines élections présidentielle et législatives prévues en 2012, alors que les candidats à l’investiture républicaine pour la Maison Blanche multiplient déjà les propositions plus ou moins radicales pour remédier aux flux illégaux.

Lu sur Fox News Latino

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !