Radiographie des sympathisants socialistes : ils ne sont plus que 59% à croire en François Hollande | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Radiographie des sympathisants socialistes : ils ne sont plus que 59% à croire en François Hollande
©Reuters

Observations

Radiographie des sympathisants socialistes : ils ne sont plus que 59% à croire en François Hollande

Le pôle Opinion Corporate de l'Institut CSA a publié un rapport observant l'évolution des sympathisants socialistes depuis le premier semestre 2012 jusqu'au premier semestre 2014. Edifiant.

Ce mois-ci, le pôle Opinion Corporate de l'Institut CSA a publié une "radiographie des sympathisants socialistes" observant leur évolution depuis le premier semestre 2012 jusqu'au premier semestre 2014. Alors que 25% des Français se déclaraient proches du PS au premier semestre 2012, ils n'étaient plus que 18% (-7 points) au premier semestre 2014. Le profil du partisan socialiste lui-même a changé. Depuis l'élection de François Hollande, la proportion des sympathisants issus des couches populaires est passée de 32% à 27% (-5 points). En revanche, le poids des plus de 65 ans et des diplômés de l'enseignement supérieur a augmenté : ils représentent respectivement désormais 50% (+3 points) et 19 % (+4 points) des sympathisants PS. Autre constat : la perte d'influence du PS au sein de la population ne profite pas aux autres formations politiques de gauche. Au cours de cette période, la préférence des sympathisants de gauche envers le Front de gauche était globalement de 8% et celle d'Europe Ecologie Les Verts de 5%. Alors que 41% des Français se déclaraient proches d’une formation politique de gauche en mars-avril 2012, ils ne sont plus que 32% en 2014 (-9 points).

Les élections européennes 2014

Le rapport se concentre également sur la défaite du PS aux européennes. Selon CSA, 53% des sympathisants socialistes ne se sont pas allés voter le 25 mai dernier. Un score toutefois proche de celui observé pour l'UMP (51%) et le Front national (51%). En revanche, alors que 96% des sympathisants FN ont voté pour une liste du FN, seulement 68% des sympathisants PS ont fait du même en sa faveur.

Les sympathisants socialistes face à la crise

Le rapport remarque que les sympathisants socialistes ont tendance à relativiser la crise. Alors que pour 66% des Français la crise est sans précédent et nécessite des réformes en profondeur, seules 52% des sympathisants socialistes partagent cette opinion. 45% d'entre eux estiment d'ailleurs que la crise actuelle n'est pas plus grave que celles qu'on avait pu traverser auparavant. Pour eux, tout est qu'une question de temps. Car les sympathisants PS sont fréquemment issus de milieux moins exposés que les autres aux aléas économiques : retraités, secteur public…

Les sympathisants socialistes et l'exécutif

Si les sympathisants socialistes ont plus confiance en François Hollande que l'ensemble de la population, leurs jugements se sont sensiblement détériorés depuis son élection présidentielle. Ainsi, la cote de confiance du chef de l'Etat s'est dégradée de 32 points auprès des sympathisants PS depuis mai 2012. Désormais, 59% de socialistes "seulement" lui font confiance pour affronter les problèmes qui se posent au pays. Nicolas Sarkozy en son temps n'était descendu qu'à trois reprises sous la barre des 80% auprès des sympathisants UMP. Manuel Valls, lui, s'en sort mieux que le chef de l'Etat. Auprès des sympathisants socialistes, sa cote de confiance oscille autour de 70% depuis son arrivée à Matignon.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !