Quatorze légionnaires d’origine ukrainienne soupçonnés de vouloir combattre l’invasion russe interpellés à Paris | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Caserne du 1er Régiment Etranger de Cavalerie de la Légion étrangère. Orange, 11 octobre 2013.
Caserne du 1er Régiment Etranger de Cavalerie de la Légion étrangère. Orange, 11 octobre 2013.
©BORIS HORVAT / AFP

Guerre en Ukraine

Quatorze légionnaires d’origine ukrainienne soupçonnés de vouloir combattre l’invasion russe interpellés à Paris

Les militaires avaient pris place dans un bus immatriculé en Pologne. Une enquête est en cours pour déterminer leurs intentions

Deux cars en partance pour la Pologne avec à leur bord des légionnaires français de nationalité ukrainienne ont été arrêtés à Paris dans la nuit de mardi à mercredi, selon Le Figaro. Sous contrat au sein de l’armée française, ils « voulaient partir en Ukraine pour faire la guerre », selon une source policière. 13 civils équipés de tenues militaires complètes ont également été interpellés.

Le commandement de la Légion Étrangère a fait savoir qu’il autorisait certains légionnaires à aller chercher des membre de leurs famille dans les pays frontaliers de l’Ukraine. En revanche, les militaires interpellés cette nuit n’avaient pas suivi le protocole mis en place, selon une information de RTL.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !