Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers

Téméraire

Quand une garde du corps russe résiste à 50 jeunes d'une cité de Saint-Denis

Un représentant d'une société d'armement "agissant au nom du gouvernement russe" a été victime d'un vol à la portière, en se rendant un Salon du Bourget.

Selon les informations rapportées ce jeudi par le site du Point, un représentant d'une société d'armement "agissant au nom du gouvernement russe" a été agressé mardi 20 juin alors qu'il se rendait au Salon du Bourget, conduit par son chauffeur personnel, une femme. 

Alors que le véhicule se trouvait arrêté à un feu rouge, plusieurs jeunes délinquants qui attendaient sur des scooters ont ouvert la portière du côté passager, arrachant la sacoche de la conductrice, qui faisait également office de garde du corps.

>>>> À lire aussi : Comment les "voyous" finissent par gagner et par “privatiser” certaines banlieues

"Ni une ni deux, le chauffeur se lance à la poursuite des voleurs. Ces derniers traversent plusieurs cités du 93 et terminent leur périple cité Floréal-Courtilles à Saint-Denis, un quartier sensible", rapporte l'hebdomadaire. 

Loin de se décourager, la garde du corps se retrouve confrontée à une cinquantaine de jeunes de cité, et parvient à reconnaître au moins quatre de ses agresseurs après leur avoir tenu tête. L'un d'eux, mineur, a été placé en garde à vue. L'enquête a été confiée au parquet de Bobigny.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !