Quand Brigitte Macron s'inquiète pour des conseillers de son mari | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Quand Brigitte Macron s'inquiète pour des conseillers de son mari
©Reuters/Charles Platiau

Santé

Quand Brigitte Macron s'inquiète pour des conseillers de son mari

Selon Europe 1, l'entourage d'Emmanuel Macron est épuisé par le rythme de travail imposé. Une situation qui préoccuperait les médecins de l'Elysée.

En rejoignant Emmanuel Macron, ils ont non seulement renoncé à leurs salaires confortables mais aussi à une vie de famille heureuse. Mercredi 20 décembre, l'Opinion affirmait que des députés et conseillers du chef de l'Etat faisaient des sacrifices pour lui et étaient proches de burn-out. Ce vendredi 22 décembre, Europe 1 indique que des conseillers du président de la République sont épuisés par le rythme de travail.

Des vacances imposées par Brigitte Macron

Selon la radio, depuis dix ans et l'arrivée de Nicolas Sarkozy au pouvoir, il y a rarement eu autant de réformes et dossiers ouverts, tous pilotés par l’Elysée et représentant des dizaines d'arbitrages par jour. Les députés et ministres, disponibles à toute heure du jour ou de la nuit, carburent au Guronsan, médicament à base de Vitamine C et de caféine, affirme Europe 1. Le média précise aussi que cette situation inquièterait les médecins de l’Elysée et Brigitte Macron.

Cette dernière aurait également mis un terme, il y a quelques jours, à une réunion qui s’était prolongée jusqu’à 02h du matin à l’Elysée. Selon l'enquête d'Europe 1, la Première dame aurait également imposé une semaine complète de repos entre Noël et le jour de l’an aux conseillers de son mari, afin que tout le monde puisse se ressourcer, y compris le président de la République. Ainsi, Emmanuel Macron n'aura strictement rien à l'agenda entre le 24 et le 31 décembre, indique Europe 1.

Lu sur CNEWS Matin

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !