Qualité de vie : les personnes âgées plus heureuses dans le Nord de l'Europe | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Les femmes françaises de plus de 60 ans se déclarent nettement moins heureuses que les hommes : à 14% contre 20%.
Les femmes françaises de plus de 60 ans se déclarent nettement moins heureuses que les hommes : à 14% contre 20%.
©Flickr

Basta la dolce vita

Qualité de vie : les personnes âgées plus heureuses dans le Nord de l'Europe

Les Européennes de plus de 60 ans sont aussi moins satisfaites que les hommes, selon une récente étude. Il est également bon d'être en bonne santé et vivre en couple.

Le Sud de l'Europe n'est décidément pas à l'honneur en ces temps de crise. Les disparités entre le Sud et le Nord de l'Europe se manifestent jusque chez les personnes agées. interrogées sur leur qualité de vie, les seniors ont témoigné etre moins satisfait de leur existence dans le Sud.

Au dela de 60 ans, le bien etre est un chute libre dans le sud, et en particulier chez les femmes, selon une étude de l'Institut national d'études démographiques (Ined) publiée jeudi à Paris. En moyenne, les Européens se disent plus volontiers satisfaits de leur sort que les Européennes : 39% des Européens de plus de 60 ans se placent dans cette catégorie contre 34% des Européennes du même âge.

Ainsi, les femmes françaises de plus de 60 ans se déclarent nettement moins heureuses que les hommes : à 14% contre 20%. Une disparité sexuelle moins forte en Italie, où 15% des Italiens se disent satisfaits, pour 17% des Italiennes.

Des chiffres qui restent globalement bien bas dans ces pays du "Sud", et qui font pale figure face au succès éclatant du Danemark par exemple.  69% des Danois et 65% des Danoises témoignent de leur plaisir de vivre. Les Pays-Bas sont également bien lotis :  60% des Néerlandais et 55% des Néerlandaises se disent contents.

Mais attentions aux biais culturels ! Car on ne confie pas ses émotions de la même façon dans le Sud et dans le Nord... Ainsi, "une plus grande facilité des pays du sud à exprimer leur insatisfaction peut expliquer cette différence", a remarqué la chercheuse Joëlle Gaymu en conférence de presse.

Sans surprise : pour être heureux, mieux vaut vivre en couple. Les célibataires sont en effet plus insatisfaits : seuls 33% d'entre eux se déclarent très satisfaits, contre 41% chez les personnes en couple.

Mais la clé du bien-être reste dans le domaine de la santé. Ainsi, 38% des femmes vivant seules et n'ayant pas d'incapacités se déclarent très satisfaites de la vie, contre 19% de celles ayant des incapacités sévères.

Lu sur Le Nouvel Obs

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !