Profanation d'un cimetière juif : la faute au FN selon Cambadélis | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Jean-Christophe Cambadélis.
Jean-Christophe Cambadélis.
©Reuters

A qui la faute ?

Profanation d'un cimetière juif : la faute au FN selon Cambadélis

Le premier secrétaire du parti socialiste a pointé la responsabilité de l'extrême-droite dans la profanation du cimetière juif de Sarre-Union.

Sarre-Union, petite commune d'à peine 3 000 habitants dans le Bas-Rhin, a connu la stupeur. Le week-end dernier, les autorités découvraient la profanation de son cimetière juif. Tombes renversées, caveaux ouverts, le monument aux déportés endommagé, cinq jeunes mineurs ont été mis en examen pour ces faits.

Si l'incompréhension a prédominé jusqu'alors, voilà l'heure de la polémique. Déjà lundi, le député PS du Bas-Rhin, Philippe Biès, avait fait un lien entre ces événements et le vote FN. Sur son compte Twitter, l'élu avait appelé à la "vigilance" après les 41% de vote FN lors des dernières élections municipales à Sarre-Union.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !