Proche-Orient : 6 Palestiniens tués dans la bande de Gaza, le Hamas annonce une 3ème intifada | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Proche-Orient : 6 Palestiniens tués dans la bande de Gaza, le Hamas annonce une 3ème intifada
©Reuters

Violences

Proche-Orient : 6 Palestiniens tués dans la bande de Gaza, le Hamas annonce une 3ème intifada

Plusieurs personnes, juives et arabes, ont été attaquées ce vendredi. Le chef du Hamas dans la bande de Gaza, Ismaïl Haniyeh, parle d'une nouvelle Intifada.

La tension s'accentue au Proche-Orient où les morts se multiplient. Après les attaques au couteau de jeudi, qui ont fait sept blessés, de nouvelles agressions ont eu lieu ce vendredi. Un policier israélien a abattu un Palestinien qui l'avait attaqué, près d'une colonie juive en Cisjordanie. A Dimona, dans le sud d'Israël, c'est un adolescent juif de 17 ans qui a poignardé deux Palestinien et deux arabes israéliens. La police a aussi fait état d'une femme israélienne, blessée par balles, après une nouvelle agression au couteau. Des heurts dans la bande de Gaza ont provoqué la mort de 6 Palestinien et 80 blessés.

Le chef du Hamas dans la bande de Gaza, Ismaïl Haniyeh, a estimé de son côté que les agressions étaient une nouvelle Intifada et a appelé à "renforcer et accentuer l'intifada (...) c'est la seule voie qui mènera à la libération." 

Jeudi soir, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré qu'Israël était confronté à une "vague de terrorisme", principalement non organisée mais selon lui favorisée par les incitations à la haine de la part de l'Autorité Palestinienne, du mouvement islamiste Hamas ou certains pays régionaux.

Dans ce climat de grande nervosité, Israël a commencé jeudi à installer des détecteurs de métaux dans la Vieille ville de Jérusalem. Mais d'autres villes sont aussi sous tension à l'image de Tel-Aviv. En effet, jeudi, Thaer Abou Ghazaleh, un Palestinien de 19 ans de Jérusalem-Est, a blessé quatre personnes dont une jeune soldate israélienne, avec un tournevis, avant d'être abattu par un soldat.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !