Prisons : le syndicat majoritaire signe l'accord du ministère de la Justice | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Prisons : le syndicat majoritaire signe l'accord du ministère de la Justice
©Valery HACHE / AFP

Fin ?

Prisons : le syndicat majoritaire signe l'accord du ministère de la Justice

En revanche, la CGT et FO avaient acté leur refus ce jeudi.

Vers une sortie de crise ? L'Ufap-Unsa, syndicat majoritaire des surveillants de prison, a annoncé qu'il signerait l'accord proposé ce jeudi par le ministère de la Justice. "N'en déplaise à certains, à l'Ufap-Unsa Justice, c'est la base qui s'exprime. Ses adhérents et sympathisants demandent à l'Ufap-Unsa Justice de signer ce relevé de conclusions, indique un communiqué du syndicat.

La veille FO et la CGT avaient pourtant refusé ce projet mais le poids de l'Ufap-Unsa va permettre une application de l'accord, avec des sanctions à la clé pour ceux qui poursuivent le mouvement de blocage. Voilà 12 jours que les surveillants ont démarré leur contestation.

Pour rappel, la ministre de la Justice, Nicole Belloubet a fait une série de nouvelles propositions, ce jeudi : création de 1500 places dans des quartiers séparés pour les profils "dangereux ou prosélytes", nouveau matériel et renforcement des fouilles, recrutement supplémentaires de 1100 personnes sur 4 ans, augmentation significative des primes.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !