Le PS invite l'UMP à surveiller ses primaires | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Le PS invite l'UMP 
à surveiller ses primaires
©

Nouvel observateur

Le PS invite l'UMP à surveiller ses primaires

C'est la réponse du sénateur socialiste David Assouline aux critiques de Jean-François Copé.

Il n'y aura peut-être par que la CNIL qui assistera aux primaires socialistes pour s'assurer du bon déroulement du scrutin.

Le sénateur socialiste David Assouline a en effet expliqué ce lundi 20 mai que "l'UMP pourra envoyer des délégués dans tous les bureaux de vote, surveiller et regarder comment les procédures se font en toute transparence". Il répond en cela aux critiques de Jean-François Copé portant sur l'illégalité de la constitution de fichiers d'électeurs. Le secrétaire général de l'UMP a réagi à cette proposition en la qualifiant de "n'importe quoi"."[Les socialistes] sont en train de se rendre compte qu'il y a un vrai problème", a t-il dit.

Le PS de son côté a rappelé qu'il appliquerait scrupuleusement les recommandations de la CNIL, en détruisant notamment les listes d'émargement une semaine après la tenue du scrutin.

Par ailleurs, le strauss-kahnien Jean-Christophe Cambadélis a hier apporté un clair soutien à Martine Aubry, "la dame du FAIRE" selon lui. Sur son blog, le député de Paris écrit : "j’encourage Martine Aubry à se présenter et si c’était le cas, je le la soutiendrais".

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !