Primaire des Républicains : forte progression de Nicolas Sarkozy dans son duel face à Alain Juppé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Primaire des Républicains : forte progression de Nicolas Sarkozy dans son duel face à Alain Juppé
©Reuters

Sondage

Primaire des Républicains : forte progression de Nicolas Sarkozy dans son duel face à Alain Juppé

La dernière enquête de l'Ifop révèle que 57% des sympathisants des Républicains voteraient pour Nicolas Sarkozy au second tour de la primaire.

Selon les résultats d'une enquête Ifop-Fiducial pour i>Télé, Paris Match et Sud Radio publiée mardi 6 septembre, l'ancien président de la République rattrape son retard de manière très nette face à Alain Juppé dans les intentions de vote aux deux tours de la primaire de novembre. 

Sur l'ensemble des personnes se disant prêtes à voter à la primaire, Nicolas Sarkozy talonne Alain Juppé de seulement 2 points, avec 33% d'intentions de vote, contre 35% pour son rival. Au mois de juin, une précédente étude créditait le maire de Bordeaux de 35%, contre seulement 28% pour Nicolas Sarkozy. Bruno Le Maire et François Fillon redescendent quant à eux à 10%.

>>>> À lire aussi : Alain Juppé le modéré est-il à la hauteur des défis du terrorisme ?

Chez les électeurs des Républicains, la progression de Nicolas Sarkozy est encore plus marquée, selon l'Ifop : l'ancien président est crédité de 48% d'intentions de vote (+9 points), contre 28% (-6 points) pour Alain Juppé, alors que les précédents sondages plaçaient les deux candidats au coude-à-coude. 

Au second tour de la primaire, les intentions de vote du public le plus large sont désormais de 54% pour Alain Juppé, contre 46% pour Nicolas Sarkozy. Chez les seuls sympathisants des Républicains, la tendance s'accentue une nouvelle fois : Nicolas Sarkozy est donné gagnant face à Alain Juppé, avec 57% d'intentions de vote, contre 43% pour le maire de Bordeaux. L'étude réalisée au mois de juin auprès du même électorat créditait Alain Juppé de 52%, contre seulement 48% pour Nicolas Sarkozy. 

>>>> À lire aussi : Juppé/Sarkozy : "Ô duel tant désiré"… par les médias. Mais la route est encore longue pour les deux protagonistes

Lu sur Ifop

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !