Primaire de la droite et du centre : en cas de défaite, Alain Juppé soutiendra Nicolas Sarkozy mais... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Primaire de la droite et du centre : en cas de défaite, Alain Juppé soutiendra Nicolas Sarkozy mais...
©Reuters

Sous conditions

Primaire de la droite et du centre : en cas de défaite, Alain Juppé soutiendra Nicolas Sarkozy mais...

Invité de France 2 jeudi soir, le maire de Bordeaux a affirmé qu'il soutiendrait son principal rival s'il venait à l'emporter. Mais à une condition.

Deux semaines après Nicolas Sarkozy, Alain Juppé était l’invité de "L’Emission politique" ce jeudi soir, le rendez-vous politique de France 2 présenté par David Pujadas et Léa Salamé. Le candidat à la primaire de la droite et du centre, favori des sondages, a abordé différents thèmes, comme l’accueil des migrants, le renouvellement de la classe politique ou encore l’économie.  

Si le maire de Bordeaux n’a pas hésité à s’en prendre à Nicolas Sarkozy (affirmant notamment que l'ancien de l'Etat ne pouvait remporter le scrutin qu'avec les voix de l'extrême droite), il a assuré que, "oui", il le soutiendrait tout de même en cas de défaite lors de la primaire.

Mais l'ancien Premier ministre mentionne une condition : que cette primaire soit "honnête". Avant de proférer une mise en garde : "Si quelqu’un veut saboter la primaire, il explosera en vol. Personne ne prendra le risque qu’elle échoue" a-t-il lancé.

A LIRE AUSSI : Comment le clan Juppé a organisé, secrètement, la contre-attaque après les déclarations de Nicolas Sarkozy sur les Gaulois

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !