Présidentielle 2017 : en cas de victoire d'Alain Juppé, Valérie Pécresse serait favorite pour Matignon | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Présidentielle 2017 : en cas de victoire d'Alain Juppé, Valérie Pécresse serait favorite pour Matignon
©

Casting

Présidentielle 2017 : en cas de victoire d'Alain Juppé, Valérie Pécresse serait favorite pour Matignon

"C'est une responsable politique de grande qualité, elle est très dynamique, elle a été un bon ministre, c'est quelqu'un qui a de l'étoffe, qui sait décider, qui sait travailler", estime Jean-Pierre Raffarin, soutien d'Alain Juppé.

Dans les colonnes du Parisien, le maire de Bordeaux évoque ce jeudi la composition de son futur gouvernement en cas de victoire à l'élection présidentielle de 2017, et notamment le choix de son Premier ministre : "Je veux un Premier ministre qui soit compétent et loyal (…) Je veux surtout me fonder sur la compétence, l'engagement à plein-temps et le degré de préparation", explique Alain Juppé. 

Si aucun nom n'a encore été avancé explicitement, Jean-Pierre Raffarin, soutien d'Alain Juppé, estime que Valérie Pécresse "a toutes les compétences nécessaires, elle a la dimension pour ce type de fonction, même si tout est ouvert". 

"C'est une responsable politique de grande qualité, elle est très dynamique, elle a été un bon ministre, c'est quelqu'un qui a de l'étoffe, qui sait décider, qui sait travailler. À la fois la féminisation, à la fois la compétence, à la fois la jeunesse et la génération, Valérie Pécresse coche un certain nombre de cases", explique également l'ancien Premier ministre. 

Alain Juppé assure également qu'en cas de victoire à la primaire des Républicains, il commencera dès le premier jour de sa campagne à "travailler avec les futurs ministres pour qu'ils n'arrivent pas la fleur au fusil comme c'est trop souvent le cas".

>>>> À lire aussi : Sondage et ralliements à Juppé : Nicolas Sarkozy contraint d’aller chercher les électeurs qui ne votent plus pour espérer redresser la barre… Mais où sont-ils ?

Lu sur BFM TV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !