Présidentielle 2017 : "Choisissez et tranchez", répond Jean-Luc Mélenchon à Benoît Hamon | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Présidentielle 2017 : "Choisissez et tranchez", répond Jean-Luc Mélenchon à Benoît Hamon
©Reuters

Dialogue

Présidentielle 2017 : "Choisissez et tranchez", répond Jean-Luc Mélenchon à Benoît Hamon

"Choisissez. Entre eux et nous, choisissez. Entre la vague dégagiste et le sauvetage de l’ancien monde, choisissez. Choisissez et tranchez", a lancé Jean-Luc Mélenchon au vainqueur de la primaire de la gauche.

Dans une vidéo mise en ligne mercredi 1er février sur sa chaîne Youtube, Jean-Luc Mélenchon a répondu à Benoît Hamon, à propos de leurs éventuels points de convergence en vue de l'élection présidentielle : "Doit-on se parler ? Mais évidemment qu’on doit le faire", a estimé l'eurodéputé, se disant "partisan de l’échange et du dialogue".

"Mais ce n’est pas une affaire de rapports personnels (…), c’est une affaire de fond. De quel côté se place-t-on pour la suite des événements et pour la façon de gérer le pays à partir de l’élection de 2017 ?", a poursuivi Jean-Luc Mélenchon.

Il n'est "pas possible que vous nous demandiez de former une majorité parlementaire gouvernementale cohérente, comme vous le dites, en mélangeant des gens qui veulent tourner la page, comme nous, avec des gens qui sont responsables de ce qu’il y a sur la page", a-t-il également répondu à Benoît Hamon. 

Le candidat de la "France insoumise" reproche par ailleurs au vainqueur de la primaire de la gauche les nombreuses investitures déjà entérinées par le PS pour les prochaines élections législatives, comme celles de Myriam El Khomri, Bruno Le Roux, Manuel Valls, ou encore celles de députés qui se tournent vers Emmanuel Macron. 

"Des gens dont je vous demande comment nous faisons pour ensuite former une majorité avec eux puisque nous les avons combattus pendant des années", observe Jean-Luc Mélenchon. 

"Choisissez. Entre eux et nous, choisissez. Entre la vague dégagiste et le sauvetage de l’ancien monde, choisissez. Choisissez et tranchez", conclut-il. 

>>>> À lire aussi : Les trois projets insupportables qui vont condamner Benoît Hamon à l’échec

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !