Présidentielle : Patrick Stéfanini affirme qu'il n'a pas voté pour Fillon | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Présidentielle : Patrick Stéfanini affirme qu'il n'a pas voté pour Fillon
©MARTIN BUREAU / AFP

Confidences

Présidentielle : Patrick Stéfanini affirme qu'il n'a pas voté pour Fillon

Dans un documentaire qui sera diffusé le 4 février sur France 5, l'ex-directeur de campagne de l'ancien Premier ministre explique qu'il n'a pas glissé un bulletin en faveur pour son ancien poulain lors du premier tour de la présidentielle.

Un peu plus d'un an après les révélations du Canard enchaîné sur les emplois présumés fictifs de Penelope Fillon, France 5 s'apprête à diffuser le 4 février prochain le documentaire François Fillon : l'homme qui ne pouvait pas être président, lancé par Bruce Toussaint. Dans ce premier volet d'une série de documentaires du journaliste, de nombreuses personnalités reviennent sur la campagne présidentielle de François Fillon. Parmi les intervenants figure aussi Patrick Stéfanini, l'ex-directeur de campagne du candidat de la droite. Celui qui a orchestré les campagnes victorieuses de Jacques Chirac en 1995 et de Valérie Pécresse aux régionales en 2015 avait démissionné de son poste à la suite de l'annonce de la mise en examen de François Fillon dans l'affaire du Penelopegate.

Dans le film prochainement diffusé, il fait une révélation surprenante, selon Le Point. Quand Bruce Toussaint lui demande s'il a glissé un bulletin en faveur de François Fillon dans l'urne, il lui lance  un "non". Cependant, il précise qu'il n'a pas non plus voté pour Emmanuel Macron. À qui a-t-il donné sa voix ? Patrick Stéfanini refuse de répondre à cette question, invoquant le "secret de l'isoloir". Contacté par Le Point, il n'a pas souhaité expliquer son choix, déclarant que sa "démission parle d'elle-même".

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !