Présidentielle : Marine Le Pen décroche les 500 parrainages requis pour être candidate | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Présidentielle : Marine Le Pen décroche les 500 parrainages requis pour être candidate
©Reuters

Le compte est bon

Présidentielle : Marine Le Pen décroche les 500 parrainages requis pour être candidate

Avec la présidente frontiste, ainsi que François Asselineau, sept candidats ont désormais obtenu 500 parrainages

L'horloge tourne, mais pour certains le compte est déjà bon. Le Conseil constitutionnel a validé ce vendredi les 577 parrainages de Marine Le Pen. Autre heureux : François Asselineau avec 524 parrainages, pour ce candidat de l'Union populaire républicaine. Ce parti plaide notamment pour une sortie de la France de l'Union européenne. 

Mardi, le Conseil constitutionnel avait validé les 1 039 parrainages du vainqueur de la primaire de la gauche, Benoît Hamon, de Nathalie Arthaud (557) et de Nicolas Dupont-Aignan (559). Parmi les autres "gros candidats", François Fillon dispose d'un réservoir de 2111 et Emmanuel Macron de 1266.

Mais pour d'autres, le chemin de croix se poursuit. Jean-Luc Mélenchon est tout proche du but avec 432 parrainages. Le centriste Jean Lasasalle peut se targuer d'en avoir 289…plus Philippe Poutou, en difficulté avec 245 signatures. 

Pour le moment, sept candidats sont donc qualifiés : Nathalie Arthaud, Nicolas Dupont-Aignan, François Fillon, Benoît Hamon, Emmanuel Macron, Marine Le Pen et François Asselineau. Les autres candidats ont jusqu'au 17 mars pour convaincre les élus. Au total, 9 223 parrainages d’élus ont déjà été validés

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !