Présidentielle : Macron gagne six points en deux semaines et passe devant Le Pen au premier tour selon un dernier sondage | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Présidentielle : Macron gagne six points en deux semaines et passe devant Le Pen au premier tour selon un dernier sondage
©ERIC FEFERBERG / AFP

Nouvelle donne ?

Présidentielle : Macron gagne six points en deux semaines et passe devant Le Pen au premier tour selon un dernier sondage

Au second tour, l'ancien ministre de l'Economie dominerait largement la présidente du Front national.

Si le premier tour de l’élection présidentielle avait lieu demain, Emmanuel Macron arriverait en tête. Telle est l’information donnée par le sondage Harris Interactive pour France Télévisions publié ce jeudi. La conséquence de son alliance avec Français Bayrou ? En tous cas, fort d’un gain de six points en deux semaines, le leader d'En Marche! est crédité de 26% des intentions de vote, contre 25% pour Marine Le Pen qui reste stable. Au second tour, l'ancien ministre de l'Economie dominerait largement la présidente du Front national, avec 65% des voix (+5%) contre 35% (-5%).

François Fillon conserve lui sa troisième position, avec 20% des intentions de vote. Plombé par l’affaire des emplois présumés fictifs de son épouse et de deux de ses enfants, le candidat perd un point. Mercredi soir, un sondage montrait que le candidat Les Républicains refaisait une partie de son retard sur Emmanuel Macron.

A LIRE AUSSI : Sondage élection présidentielle : Fillon refait une légère partie de son retard sur Macron

Dans l’enquête Harris Interactive, il conserve en tous cas une avance très nette sur le candidat socialiste Benoît Hamon (13%, -1), et celui de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon (12%, -1). Quant à Nicolas Dupont-Aignan, il se maintient à 3% d'intentions de vote, devant Nathalie Arthaud (1%) et Philippe Poutou (moins de 0,5% d'intentions de vote).

Lu sur franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !