Présidentielle : le contrôleur des comptes de Mélenchon démissionne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Présidentielle : le contrôleur des comptes de Mélenchon démissionne
©Reuters

Divergent

Présidentielle : le contrôleur des comptes de Mélenchon démissionne

Il dénonce de "graves dysfonctionnements" de la Commission des comptes de campagne.

Un des rapporteurs de la commission chargée de contrôler les dépenses des candidats à la dernière présidentielle a démissionné de l'institution, rapporte dimanche Le Parisien.

Jean-Guy de Chalvron, l'un des deux rapporteurs chargé de vérifier les dépenses du candidat de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, regrette que ses réserves pour 1,5 million d'euros dans les dépenses de Jean-Luc Mélenchon n'aient pas été retenues. Selon lui, ce 1,5 million de dépenses, sur les 10,7 millions dépensés par Jean-Luc Mélenchon au total, étaient litigieuses et n'auraient pas dû être remboursées par l'État. Cela n'aurait pas entraîné de rejet du compte de campagne, précise-t-il. Il dit s'être heurté "à un refus extrêmement brutal" de la part de la CNCCFP à propos des propositions de régularisation qu'il lui a soumises.

"Vous ne m'offrez d'autre alternative que celle de me soumettre ou de me démettre", a écrit Jean-Guy de Chalvron au président de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) dans ce courrier du 22 novembre, publié par le journal. 

Au-delà du cas de la France insoumise, Jean-Guy de Chalvron veut mettre en avant de "graves dysfonctionnements" de la commission, pour son système jugé opaque et ses moyens insuffisants à ses yeux pour éplucher la masse des comptes. 

Lu dans Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !