Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Christian Jacob
Christian Jacob
©FRANCOIS GUILLOT / AFP

Couac

Présidentielle : Christian Jacob rectifie sa gaffe sur les sondages et le Cevipof

Le patron des Républicains a présenté ses excuses au Cevipof

C'est un petit couac dont Les Républicains se seraient bien passés. Mercredi 9 juin, Christian Jacob, leur président, a annoncé la commande de deux grandes enquêtes au Cevipof (Centre de recherches politiques de Sciences Po) sur la base d'un large échantillon de plus de 15 000 personnes partageant les valeurs de la droite et du centre pour déterminer l'émergence d'un favori pour la présidentielle souligne Le Figaro.

Une annonce démentie un peu plus tard dans la journée par Martial Foucault, le directeur du Cevipof : «Le Cevipof n'est pas engagé, ni de près, ni de loin, avec un quelconque parti politique, ni LR, ni un autre. (...) Ce serait un mélange des genres qu'on ne peut pas se permettre comme laboratoire CNRS».

«Je présente mes excuses au Cevipof », a tweeté Christian Jacob jeudi matin, en précisant « Le Cevipof n'est en rien concerné par cette étude qui sera menée par un institut de sondage sous la supervision scientifique de Pascal Perrineau ».

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !