Pour sauver le modèle social français, François Bayrou appelle à un "pacte national pour la démographie" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Des sages-femmes à la maternité de Mayotte.
Des sages-femmes à la maternité de Mayotte.
©Ornella LAMBERTI / AFP

Pyramide de Ponzi

Pour sauver le modèle social français, François Bayrou appelle à un "pacte national pour la démographie"

"Assurer notre avenir démographique" passe par le fait d'avoir plus d'enfants et d'accueillir des personnes d'autres pays, explique François Bayrou.

Dans une note transmise à l'AFP, le haut-commissaire au Plan, François Bayrou, plaide pour un "pacte national pour la démographie" afin de sauver le modèle social français. Celui-ci repose en effet "pour beaucoup, sur la solidarité entre les générations", souligne la note. Cette "singularité française", que l'on observe notamment dans le système de financement par répartition des retraites, fait de la démographie "la clé même de la durabilité et de la générosité du contrat social".

Or, cette démographie est en baisse, s'alarme François Bayrou. Alors que la France connaissait depuis plusieurs années "une réelle dynamique démographique", "l'indice de fécondité se tasse". De 2,02 enfants par femme en 2010, il est passé à 1,83 en 2019. Et "le nombre de naissances baisse année après année" : 753.000 en 2019 contre 818.000 en 2014.

Avant même la crise du Covid-19, qui a entraîné une forte baisse des naissances, "il manquerait 40 à 50.000 naissances par an pour assurer le renouvellement des générations".

François Bayrou propose donc deux voies : "avoir plus d'enfants ou accueillir des personnes d'autres pays". L'ancien ministre explique que "la France devra jouer des deux leviers dans des proportions raisonnables qui garantissent le maintien de la cohésion nationale". Il est vrai que l'immigration de peuplement "présente des difficultés sociale et culturelle"...

Pour François Bayrou, l'immigration doit "prendre sa part" dans la politique démographique, "mais celle-ci ne sera acceptée que si parallèlement les conditions sont réunies pour maintenir une ambition démographique dans notre pays". "Il faut une politique familiale qui permette aux gens d'avoir le nombre d'enfants qu'ils souhaitent», déclare à l'AFP François Bayrou, rappelant que «la dégradation de la natalité en France a été concomitante des mesures fiscales touchant notamment le quotient familial". 

À Lire Aussi

Attaque de Rambouillet : un séisme magnitude 9 sur l’échelle de Richter des chocs politiques ?
Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !