Pour Arnaud Montebourg, "Macron est monsieur X" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Pour Arnaud Montebourg, "Macron est monsieur X"
©Reuters

Mystère

Pour Arnaud Montebourg, "Macron est monsieur X"

En outre, le candidat de la primaire à gauche a déclaré que les proposition du leader d’"En Marche !" "ne sont pas nouvelles".

Invité lundi d'Europe 1, Arnaud Montebourd a été interrogé sur le succès d’Emmanuel Macron. Ayant réuni près de 15 000 personnes porte de Versailles début décembre, le fondateur d’"En Marche !" rassemble de plus en plus de personnes lors de ses meetings alors que Manuel Valls se contente de peu (200 sympathisants lors de son passage à Liévin ce dimanche).

Macron, "monsieur X"

"Il y a une demande de nouveauté et de réflexions nouvelles", juge Arnaud Montebourg. "Je ne suis pas sûr que les propositions d’Emmanuel Macron, qui pour l’instant ne sont pas connues, soient très nouvelles", nuance-t-il cependant. "J’ai compris qui’ voulait augmenter la CSG. Moi je propose de la baisser sur les petits salaires et les petites retraites. Pourquoi ? Parce que ce sont eux qui ont pâti de l’austérité fiscale dans laquelle Emmanuel Macron a une certaine forme de responsabilité", a-t-il notamment souligné.

"Pour moi, Emmanuel Macron est monsieur X, à chaque fois il salue la droite ou la gauche, il dit qu’il n’est ni de droite ni de gauche... c’est quand même assez peu clair. Il va falloir qu’il nous dise quel est son programme", a encore fustigé l'ex-ministre du Redressement productif.

>>> À lire aussi : Gérard Longuet : “Emmanuel Macron, c’est la prolongation, avec un visage jeune, du compromis qui fige et qui nous a conduit là où nous sommes : un pays de déficit et d’endettement.”

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !