Pour Angela Merkel, l'avenir de l'UE à 27 passe avant les négociations du Brexit | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Pour Angela Merkel, l'avenir de l'UE à 27 passe avant les négociations du Brexit
©Reuters

Priorité

Pour Angela Merkel, l'avenir de l'UE à 27 passe avant les négociations du Brexit

Angela Merkel a par ailleurs assuré "se réjouir de la coopération" avec le nouveau président français Emmanuel Macron, qui prend part pour la première fois à un sommet de l'UE ce jeudi.

Lors de son arrivée à un sommet de l'UE ce jeudi à Bruxelles, la chancelière allemande Angela Merkel a estimé que l'avenir de l'Union européenne à 27 était "prioritaire" par rapport à la question des négociations du Brexit avec le Royaume-Uni.

"Pour moi, façonner l'avenir à 27 membres est prioritaire par rapport à la question des négociations avec la Grande-Bretagne sur sa sortie (...) Nous voulons conduire ces négociations dans un bon esprit, mais nous devons nous concentrer avant tout sur l'avenir des 27", a-t-elle déclaré.

Angela Merkel a aussi assuré "se réjouir de la coopération" avec le nouveau président français Emmanuel Macron, qui prend part pour la première fois à un sommet de l'UE ce jeudi.

>>>> A lire aussi : Pourquoi la France a une carte à jouer entre une Angela Merkel nostalgique de l'ère moralisante d'Obama et un Donald Trump qui ne se préoccupe que des intérêts de l'Amérique

La chancelière allemande dit croire "que la créativité et les nouveaux élans qui viennent d'Allemagne et de France peuvent être bons pour tous".

Observant une reprise de la croissance économique dans tous les pays de l'UE, Angela Merkel a prôné "que l'on fasse tout au niveau européen afin que ces changements soient aussi ressentis par les gens". 

"Cela doit se ressentir sur les emplois, mais aussi dans la politique de la défense et dans le combat contre le terrorisme", a-t-elle ajouté. 

Lu sur Le Point

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

L’Allemagne d’Angela Merkel qui menace abruptement le Royaume-Uni de Theresa May sur le nombre de migrants que Londres est censée accepter est-elle vraiment le modèle que souhaite le nouveau gouvernement français ?Pourquoi la France a une carte à jouer entre une Angela Merkel nostalgique de l'ère moralisante d'Obama et un Donald Trump qui ne se préoccupe que des intérêts de l'AmériqueG7 : le constat amer d'Angela Merkel

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !