Popularité : François Hollande rechute | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
François Hollande recueille seulement 26% d'opinions favorables.
François Hollande recueille seulement 26% d'opinions favorables.
©Reuters

Pas content !

Popularité : François Hollande rechute

Après avoir gagné quatre points en mai, le président en perd trois en juin et retombe à 26% de personnes satisfaites, selon le Baromètre Ifop-JDD.


L'effet "mariage pour tous" diagnostiqué en mai (+4 points) aura duré un mois. François Hollande a perdu trois points en juin et retombe à 26% d'opinions favorables, dans le baromètre Ifop pour le JDD. Ce score est "à un point seulement du record absolu de la Ve République"... que l'on doit au même Hollande, à 25% d'opinions favorables en avril.

Ce mois-ci, la baisse est significative chez les jeunes (-14 points), les ouvriers (-8 points) et surtout dans l'électorat de gauche : -10 chez les sympathisants du Front de gauche ; -21 chez les écologistes et -8 au PS.

"Ce sondage est préoccupant pour François Hollande, car il est peut-être annonciateur du risque que court l’exécutif avec la réforme des retraites", estime Frédéric Dabi, directeur adjoint de l’Ifop. Selon le sondeur, le risque c’est de ne pas gagner un soutien à droite et de se couper du peuple de gauche.

La réforme des retraites risque également de provoquer des remous : François Hollande accuse déjà en juin une  baisse de huit points chez les salariés du secteur public. Son Premier ministre perd aussi dix points dans cet électorat. Jean-Marc Ayrault recueille au total 31% d'opinions favorables (- 2 points).

Les personnes interrogées par Ifop expliquent qu'elles manquent de repères. Elles déplorent également un manque de marquage à gauche de la politique sociale du président, perçue comme trop semblable à celle de son prédécesseur.

Lu dans Le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !