Popularité : François Fillon recueille 84% d'opinions favorables à droite, et Bernard Cazeneuve 38% depuis son arrivée à Matignon | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Popularité : François Fillon recueille 84% d'opinions favorables à droite, et Bernard Cazeneuve 38% depuis son arrivée à Matignon
©AFP

Sondage

Popularité : François Fillon recueille 84% d'opinions favorables à droite, et Bernard Cazeneuve 38% depuis son arrivée à Matignon

Manuel Valls occupe la 15e place du classement des personnalités politiques (31 % de bonnes opinions), et reste majoritairement apprécié des sympathisants PS (56%).

Selon les résultats du baromètre Ipsos-Le Point publié mercredi 14 novembre, François Fillon devient le "champion unique" de la droite depuis sa victoire à la primaire des Républicains, avec 84 % d'opinions favorables (+ 17 points) auprès des sympathisants du parti. 

Chez l'ensemble des Français sollicités pour cette étude, l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy reste stable, avec 43% d'opinions positives. François Fillon talonne ainsi Emmanuel Macron, 3e, qui recueille 44 % d'opinions favorables (+ 3 points), et occupe la 4ème place chez les sympathisants LR avec 58 % de bonnes opinions (+ 1 point). 

Au lendemain de son discours de politique générale, et une semaine après son arrivée à Matignon, Bernard Cazeneuve enregistre quant à lui 38 % d'opinions favorables, mais 30% des sondés ne se prononcent pas sur son action. L'ancien ministre de l'Intérieur est toujours crédité d'une relative popularité auprès des sympathisants de la droite (37 % chez les sympathisants LR) ainsi qu'auprès des retraités (45,5 %). Manuel Valls occupe pour sa part la 15e place du classement (31 % de bonnes opinions), mais reste majoritairement apprécié des sympathisants PS (56 %). 

>>>> À lire aussi : Le monde des affaires retient deux candidats sérieux : Fillon et Macron, mais les attend vraiment sur 5 dossiers de réformes

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !