Policier tué à Avignon : le procureur de la République confirme que « l’auteur présumé des coups de feu » a été identifié | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
Des policiers rassemblés autour du portrait de leur collègue assassiné à Avignon, Eric Masson, au commissariat principal d'Avignon, le 9 mai 2021.
Des policiers rassemblés autour du portrait de leur collègue assassiné à Avignon, Eric Masson, au commissariat principal d'Avignon, le 9 mai 2021.
©NICOLAS TUCAT / AFP

Enquête en cours

Policier tué à Avignon : le procureur de la République confirme que « l’auteur présumé des coups de feu » a été identifié

Le procureur d'Avignon s’est exprimé lors d’une conférence de presse ce lundi 10 mai suite à la mort du policier Eric Masson et après l’interpellation de quatre suspects.

Le procureur de la République d'Avignon s’est exprimé ce lundi 10 mai suite à l’interpellation de quatre individus dans le cadre de l’enquête sur la mort du policier Eric Masson lors d’une opération antidrogue à Avignon.

Quatre personnes soupçonnées d'être liées au meurtre du policier mercredi à Avignon ont été interpellées dimanche soir.

Lors d'une conférence de presse ce lundi, le procureur a confirmé que « l'auteur présumé des coups de feu » avait été identifié :

« L'enquête (...) a permis d'authentifier l'auteur potentiel (...) et l'individu présent à ses côtés », selon les déclarations du procureur de la République d’Avignon, Philippe Guémas face à la presse.

Selon le procureur, « le cas du conducteur du véhicule semble différent (...) puisqu'il est âgé d'une cinquantaine d'années ».

Les trois autres personnes interpellées sont le complice du principal suspect, le chauffeur de la voiture âgé d'« une cinquantaine d'années » et la soeur d'un des suspects.

Selon le procureur de la République d’Avignon, « les deux personnes interpellées sont toutes les deux très jeunes et ont déjà été condamnées plusieurs fois pour violences et usage de stupéfiants ».

D’après le procureur, « c'est sous l'autorité de deux juges d'instruction que l'enquête se poursuit depuis vendredi dernier. Les deux personnes recherchées étaient susceptibles de quitter Avignon pour se réfugier en Espagne. Elles ont été interpellées hier soir au péage de Rémoulins ».

Les auditions des quatre personnes placées en garde étaient encore en cours.

Selon BFMTV, l’avocat du principal suspect a indiqué que son client niait les faits.

France 3

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !