Plus d'argent pour contenir les migrants en Turquie : Erdogan a laissé à l'écart Ursula von der Leyen en la recevant avec Charles Michel | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Recep Tayyip Erdogan
Recep Tayyip Erdogan
©ADEM ALTAN / AFP

Frontière

Plus d'argent pour contenir les migrants en Turquie : Erdogan a laissé à l'écart Ursula von der Leyen en la recevant avec Charles Michel

Le président turc va recevoir plus d'argent de l'Union Européenne pour éviter une nouvelle crise des réfugiés en Europe

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, et Charles Michel, président du Conseil européen, ont passé trois heures à des «discussions franches» avec le dirigeant turc lors d'une rencontre à Ankara hier indique la BBC.

Ils ont convenu qu'un accord vieux de cinq ans en vertu duquel la Turquie recevait 6 milliards d'euros pour arrêter le flux de migrants vers la Grèce serait prolongé, mais le budget va augmenter.

Les détails exacts n'ont pas encore été rendus publics, mais un plan de financement de l'UE qui aidera la Turquie , le Liban et la Jordanie à s'occuper des réfugiés sera bientôt annoncé.

Par ailleurs dans la grande salle d'audiences, il n'y avait pas de fauteuil pour Ursula von der Leyen. L'un pour Erdogan, l'autre pour Charles Michel, le président du Conseil européen.  La présidente la Commission Européenne s'est trouvée reléguée à plusieurs mètres des deux hommes, seule au milieu d'un immense canapé.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !