Philippe El Shennawy libre après 38 ans de prison : "toutes ces années, il faudrait que ça serve à quelque chose" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Philippe El Shennawy libre après 38 ans de prison : "toutes ces années, il faudrait que ça serve à quelque chose"
©

Au grand air

Philippe El Shennawy libre après 38 ans de prison : "toutes ces années, il faudrait que ça serve à quelque chose"

Il avait été condamné à la perpétuité en 1977 pour un braquage avec prise d'otage.

C'est avec un franc sourire que Philippe El Shennawy a passé la porte de la prison de Fresnes ce vendredi. L'un des plus anciens détenus de France, a recouvré la liberté après avoir passé 38 ans derrière les barreaux. "Toutes ces années, il faudrait que ça serve à quelque chose" s'est empressé de dire l'homme condamné à la perpétuité en 1977 pour un braquage avec prise d'otage.

Philippe El Shennawy a passé les deux tiers de sa vie en détention. "Comment j'ai fait pour tenir ? X raisons, les gens qui m'aiment, la non acceptation de quelque chose que je n'ai jamais accepté... et puis savoir que de toutes façons, j'allais sortir. J'ai envie de vivre", a-t-il dit. "C'est la fin de l'attente après toutes ces années (...) Ca fait 35 ans que je l'attends, oui je suis prête" a par ailleurs expliqué son épouse, Martine.

"Je veux être un témoin. Dire ce que j'ai vécu... sans exagération. Cela n'a pas de sens. Les longues peines, ça ne sert à rien" a-t-il indiqué devant les journalistes. Place donc à une nouvelle vie. Lundi, il va commencer un travail de chef de projet pour l'événementiel culturel.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !