Permis de conduire : l'idée du contrôle médical des seniors refait surface | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Permis de conduire : l'idée du contrôle médical des seniors refait surface
©

Prudence

Permis de conduire : l'idée du contrôle médical des seniors refait surface

Une pétition demandant le retrait du permis de conduire d'un retraité a récemment été diffusée dans l'Ain, ce dernier ayant une conduite trop dangereuse selon les habitants de la région.

Le retraité âgé de 77 ans a déjà causé plusieurs accidents ces dernières années, dont trois mortels. Malgré ses problèmes de santé, l'homme qui a été condamné deux fois a toujours pu récupérer son permis. Soucieux de voir les parlementaires s'emparer de cette question, le maire de Saint-Jean-le-Vieux a déclaré au journal Le Parisien : "Les députés devraient réfléchir à un texte qui, comme dans de nombreux pays, oblige à passer un examen médical à partir d'un certain âge ou en cas de maladie".
Cette appel devrait ainsi relancer le débat sur le contrôle médical des seniors prenant le volant. En 2013, Yves Détraigne, sénateur UDI de la Marne, avait déposé une proposition de loi prévoyant de soumettre les conducteurs âgés de plus de 75 ans à un examen médical d'aptitude à la conduite. Yves Détraigne avait alors déploré l'échec de ce projet de loi, dont une proposition voisine avait déjà été rejetée en 2011 : "Je me suis confronté à une levée de bouclier de tous les groupes...L'élément principal était que si on supprime le permis aux personnes âgées, surtout en campagne, on supprime une de leurs dernières libertés. Ils sont condamnés à vivre cloîtrés chez eux, isolés".
Majoritairement perçue comme "discriminatoire" par les sénateurs, l'éventualité d'une telle mesure est aussi pointée du doigt par l'association 40 millions d'automobilistes : "L'âge n'est pas un handicap. Il ne faut simplement pas laisser une personne inapte à conduire sur les routes...Dans le cas du retraité de l'Ain, ce n'est pas un problème d'âge mais de somnolence, semble-t-il".
Face à cette vague de scepticisme, Yves Détraigne affirme pourtant rester "convaincu que la question va pourtant se poser avec la mise en place du permis européen". "Est-ce qu'on va le reconduire administrativement comme pour la carte d'identité ou va-t-on en profiter pour, à partir d'un certain âge, vérifier que les personnes sont toujours aptes à conduire?" s'interroge enfin le sénateur. Plusieurs pays européens ont opté pour des systèmes similaires, comme les Pays-Bas, le Danemark et la Finlande où les conducteurs âgés de plus de 70 ans doivent passer une visite médicale. 
Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !