Pécresse : "Si on veut une alternative crédible à Macron, il ne faut pas une droite ultra-conservatrice" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Pécresse : "Si on veut une alternative crédible à Macron, il ne faut pas une droite ultra-conservatrice"
©

Les réactions de la matinée

Pécresse : "Si on veut une alternative crédible à Macron, il ne faut pas une droite ultra-conservatrice"

Et aussi : Nicole Belloubet, Nadine Morano, Madeleine de Jessey...

Valérie Pécresse (Radio Classique) : "Si on veut une alternative crédible à Macron, il ne faut pas une droite ultra-conservatrice. Il faut une droite très ferme sur le régalien mais aussi une droite ouverte sur la France, sur l'économie et sur sa jeunesse. C'est la droite que je défends."

Nadine Morano (LCI) : "Les sorties d'Alain Juppé, dans cette période électorale, sont des petits tacles au candidat favori (Laurent Wauquiez) puisque son candidat semble être totalement dans les choux. Il y a un an, Alain Juppé disait que Macron était un traitre aux idées ringardes. C'est intéressant ce changement de pied. Fut un temps, il était droit dans ses bottes. Maintenant, il est à cloche-pied"

Madeleine de Jessey (RTL) : "J’ai beaucoup de mal avec le hashtag #BalanceTonPorc. Je trouve formidable les révélations qui ont permis de libérer la parole, d’inciter des femmes à aller porter plainte d’agressions passées mais je préfère livrer les personnes incriminées à la justice plutôt qu’à l’hystérie collective sur les médias sociaux."

Nicole Belloubet (Cnews) : "La majorité sexuelle sera maintenue à 15 ans […] nous réfléchissons à une chose nouvelle qui est une présomption de non-consentement en deca d’un certain âge."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !