Patronat et syndicats à Matignon pour préparer la deuxième conférence sociale | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Jean-Marc Ayrault sera accompagné de ses principaux ministres
Jean-Marc Ayrault sera accompagné de ses principaux ministres
©Charles Platiau / Reuters

Tour de table

Patronat et syndicats à Matignon pour préparer la deuxième conférence sociale

Cette réunion préparatoire, qui durera moins de deux heures, servira "à caler l'organisation et les thèmes" de la conférence des 20 et 21 juin.

Jean-Marc Ayrault souhaite rassembler, écouter, et trouver des solutions avant la deuxième conférence sociale des 20 et 21 juin prochain. C'est pourquoi, ce mercredi, le Premier ministre convoque patronat et syndicats pour préparer cette réunion qui cadrera les réformes des mois à venir, notamment sur les dossiers délicats des retraites et de la formation.

Après avoir été reçues séparément il y a une semaine, les organisations patronales (Medef, CGPME et UPA) et syndicales représentatives (CGT, CFDT, FO, CFTC et CFE-CGC) seront donc reçues ensemble à 16h30. Jean-Marc Ayrault sera entouré de plusieurs ministres, dont Michel Sapin (Travail), Pierre Moscovici (Economie), Arnaud Montebourg (Redressement productif), Marisol Touraine (Affaires sociales et santé) et Marylise Lebranchu (Fonction publique).

Cette rencontre en amont, baptisée "conférence de méthode", "permettra à chaque organisation de se positionner sur les différents thèmes et de faire apparaître les points d'accord et de désaccord", selon Matignon. L'ordre du jour de la conférence de juin est quasi-connu. Six tables rondes devraient ainsi nourrir les deux jours de débats qu'ouvrira le chef de l'Etat au Palais d'Iéna: emploi-formation, filières d'avenir, santé au travail, retraites, services publics et Europe sociale. On sait aussi déjà qu'elle lancera officiellement une nouvelle grande négociation, sur la formation professionnelle. Réformé déjà en 2009, le système ne permet toujours de former qu'une minorité de chômeurs.

La réforme "complétera" celle du marché du travail (loi sur la sécurisation de l'emploi) et devra aboutir à "une loi votée à la fin de l'année", a demandé le président Hollande. La conférence sociale marquera aussi une étape de la concertation engagée pour sauver le régime des retraites, avec là encore une réforme à l'automne. Elle suivra la remise du rapport de la Commission Moreau.

Jean-Marc Ayrault a aussi promis que la conférence de juin serait l'occasion de dresser "un bilan" des chantiers lancés depuis le premier rendez-vous: emplois d'avenir, contrats de génération, loi sur la sécurisation de l'emploi et pacte pour la croissance et la compétitivité.


Le Premier ministre a reçu les partenaires...par Matignon

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !