Passages à niveau : RFF va mettre en place des radars pour renforcer la sécurité | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Passages à niveau : RFF va mettre en place des radars pour renforcer la sécurité
©

Nouvel outil

Passages à niveau : RFF va mettre en place des radars pour renforcer la sécurité

Selon des informations du Parisien, six sites expérimenteront le dispositif dès 2015.

En France, les passages à niveau sont particulièrement dangereux. En 2013, il y a encore eu 148 accidents et 29 personnes tuées contre 127 accidents et 33 morts en 2012. Conséquence : les accidents aux passages à niveau sont la deuxième cause de mortalité sur le réseau, derrière les suicides. C'est pourquoi comme l'indique ce lundi Le Parisien, Réseau Ferré de France va expérimenter un système de détection pour repérer les véhicules bloqués sur des passages à niveau. Ces radars seront mis en place dès 2015, selon Le Parisien. Objectif avoué de la mise en place d'un tel dispositif : réduire le risque de collision de 80% à 90%.

Concrètement, selon le quotidien, le principe du mécanisme est simple. Des détecteurs seront installés sur les passages à niveau afin de repérer la présence éventuelle d’une voiture, d'une moto ou d'un camion coincé sur les rails. Si c'est le cas, un signal est envoyé aux trains approchant pour leur demander de réduire leur vitesse et donc de leur permettre de s’arrêter plus facilement en cas de risque. Toujours selon Le Parisien, six sites ont été choisis pour tester de tels radars : trois en Normandie et trois autres en Rhône-Alpes. Si le coût de ce système n'a pas été communiqué, son installation va s'étaler jusqu'à la mi-2015, pour un début d'expérimentation en 2016, explique le quotidien. 

Comme le rappelle Le Parisien, une étude réalisée en mai dernier par Ipsos pour RFF indiquait qu'un Français sur dix avouait avoir enfreint les règles de sécurité routière lors du franchissement d'un passage à niveau. Un chiffre d'autant plus inquiétant  qu'une collision sur deux entre un train et une voiture est mortelle.

 
Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !