Parti socialiste : seulement 60.000 militants à jour de cotisation | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Parti socialiste : seulement 60.000 militants à jour de cotisation
©

Débandade

Parti socialiste : seulement 60.000 militants à jour de cotisation

Moins de la moitié des militants du Parti socialiste sont à jour de cotisations, a admis Jean-Chistophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, ce matin dans le Grand rendez-vous Europe1-Le Monde-I-télé.

L'effondrement des recettes du Parti socialiste, notamment celles issues des militants, était connu... Mais n'avait jamais été précisé. Ce matin, Jean-Christophe Cambadélis a admis que seuls 60.000 des 150.000 militants du Parti socialiste sont à jour de cotisations. Le premier secrétaire du PS a parlé de "difficultés" à faire remonter les cotisations des militants.

Ce chiffre fait passer le PS derrière le FN (qui revendique 83.000 adhérents à jour de cotisation) et l'UMP (237.000 adhérents à jour) en nombre de militants ayant mis la main à la poche.

Interrogé sur l'élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de l'UMP, le numéro 1 du PS a répondu que "c’est évidemment une mauvaise nouvelle pour la France. Mais c’est une bonne nouvelle pour la gauche parce que le temps du 'tous contre le PS' s’achève. C’est l’heure des choix, programme contre programme. Et de ce point de vue, les Français vont juger ce que proposent l’UMP et le FN. Ils ne seront plus dans la situation que nous avons connue pendant deux ans, avec personne face à nous", a-t-il estimé.

Il a renouvelé sa demande de débat avec Nicolas Sarkozy : "il me semble qu'il est chef de parti, je suis responsable du Parti socialiste et il ne me semblerait pas anormal que nous débattions de l'avenir de la France", notamment parce que "nous allons avoir des élections départementales puis régionales".

Lu dans Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !