Paris est la 6e ville la plus attractive au monde, la 2e en Europe | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Paris est la 6e ville la plus attractive au monde, la 2e en Europe
©

C'est pas si mal

Paris est la 6e ville la plus attractive au monde, la 2e en Europe

Londres, New York et Singapour occupent les trois premières places du classement Cities of Opportunity 2014 du cabinet d'audit PWC.

Il n'y a pas seulement qu'en football que Paris fait partie des meilleurs d'Europe. La capitale a aussi la cote dans le classement Cities of Opportunity 2014 du cabinet d'audit PWC publié par Le Parisien ce mardi. Paris est en effet deuxième ville d'Europe. Mais petit bémol, c'est plus difficile sur la scène internationale puisqu'elle occupe seulement la sixième place. Sur la trentaine de villes classées, la capitale française perd une position (6e) et affiche quelques faiblesses. 

Notamment en matière de logement. Paris arrive à la 14e place du classement. Consciente de ce problème, Anne Hidalgo a d'ailleurs annoncé de prochaines mesures. Idem du côté des embouteillages. Là aussi, la ville pointe à la 14e position avec des bouchons quotidiens trop nombreux. En revanche, il y a de quoi se réjouir en termes de capital intellectuel et d'innovation. Comme l'écrit le Parisien, "la Ville Lumière tire avantage de la qualité du système éducatif français".

Paris est également bien placée (3e) en termes de protection de l'environnement et de préservation du milieu naturel. La capitale occupe même la 2e place pour le nombre de jardins publics, derrière Stockholm. Côté transports, là aussi Paris est au top avec une première place concernant la couverture du éterritoire". 

Au classement général européen, Paris se classe donc derrière Londres. La ville anglaise qui remporte d'ailleurs le concours mondial. 

 
 

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !