Paris : Anne Hidalgo veut faire passer le nombre d'arrondissements de 20 à 17 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Cette proposition devra être votée dans les arrondissements, puis soumise les 15 et 16 février au conseil de Paris.
Cette proposition devra être votée dans les arrondissements, puis soumise les 15 et 16 février au conseil de Paris.
©Reuters

Redécoupage

Paris : Anne Hidalgo veut faire passer le nombre d'arrondissements de 20 à 17

La maire de Paris a notamment pour projet de regrouper les 1er, 2e, 3e et 4e arrondissements, et une seconde piste consisterait également à fusionner les 5e, 6e, 7e, 8e et 9e.

Selon le contenu d'une récente note de sept pages rédigée par la mairie de Paris et consultée par le journal le Monde, Anne Hidalgo a notamment pour projet de regrouper les 1er, 2e, 3e et 4e arrondissements.

Une seconde piste consisterait également à fusionner les 5e, 6e, 7e, 8e et 9e. Mais un tel scénario semble peu probable car il nécessiterait de "modifier l’équilibre politique au sein du Conseil de Paris, en faveur de la majorité municipale actuelle", explique dans cette note la mairie de Paris, qui veut également un "renforcement des compétences des maires d’arrondissement".

"Il ne s’agit pas de supprimer l’arrondissement parisien [de fait les codes postaux actuels ne seraient pas modifiés] mais simplement d’unifier la représentation politique et l’organisation administrative des moins peuplés", précise cette note. "Les habitants des arrondissements 'rapprochés' seraient représentés à compter de 2020 par un conseil d’arrondissements (…), présidé par un maire d’arrondissements ou maire de secteur", explique également ce document. Cette proposition devra être votée dans les arrondissements, puis soumise les 15 et 16 février au conseil de Paris. 

 
Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !