Palmyre : l'armée syrienne contre-attaque et bombarde l'Etat islamique dans la ville et sa banlieue | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Palmyre : l'armée syrienne contre-attaque et bombarde l'Etat islamique dans la ville et sa banlieue
©Wikimédia

Riposte

Palmyre : l'armée syrienne contre-attaque et bombarde l'Etat islamique dans la ville et sa banlieue

Les djihadistes avaient réussi, la semaine dernière, à mettre en fuite les forces de Damas.

L'émoi international a peut-être forcé Bachar el-Assad à réagir. Alors que l'armée syrienne avait été mise en fuite la semaine dernière par l'Etat islamique à Palmyre, les avions du régime ont réalisé de nombreux raids sur la ville ce lundi. "Nous poursuivons Daech où qu'ils soient" a ainsi affirmé un porte-parole de Damas.

Les bombardements ont eu lieu dans la ville même ainsi que dans ses environs, notamment dans le périmètre où se situent les ruines de la cité greco-romaine dont la destruction est la hantise de l'Unesco et de nombreux observateurs. Au delà du caractère culturel, Palmyre reste une ville stratégique car elle se situe sur un des principaux axes routiers de la Syrie.

Lu sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !