L'OTAN rappelle son personnel après la fusillade de Kaboul | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
L'OTAN rappelle son personnel après la fusillade de Kaboul
©

Afghanistan

L'OTAN rappelle son personnel après la fusillade de Kaboul

Les Taliban ont revendiqué la responsabilité de la mort de deux conseillers militaires de la Force internationale.

L'OTAN a annoncé dimanche le retrait de tout son personnel travaillant dans les ministères afghans de la région de Kaboul. Des centaines de conseillers militaires et civils sont concernés.

Cette décision dictée par des des impératifs de sécurité, selon le chef de la coalition, John Allen.

Deux conseillers militaires de la Force internationale (ISAF) avaient en effet trouvé la mort quelques heures plus tôt dans une fusillade au sein du ministère de l'Intérieur. Une attaque rapidement revendiquée par les Taliban sur Twitter.

Il s'agissait du cinquième jour d'une vague de protestations violentes qui a déjà fait 28 morts à travers le pays. Celle-ci a été déclenchée par la révélation que des exemplaires du Coran avaient été utilisés comme combustibles pour brûler des ordures dans la base militaire de Bagram, au nord de Kaboul.

Lu sur Al-Jazeera

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !