Otage au Nigéria : son épouse espère que "Hollande va faire le nécessaire pour le libérer" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Otage au Nigéria : son épouse espère que "Hollande va faire le nécessaire pour le libérer"
©

En colère

Otage au Nigéria : son épouse espère que "Hollande va faire le nécessaire pour le libérer"

Anne-Marie Collomp se dit aussi "très en colère contre le Quai d'Orsay" mais "contente" d'avoir revu son mari sur une vidéo diffusée par les ravisseurs, a assuré samedi sa sœur.

La France a eu des nouvelles de Francis Collomp. Cet homme âgé de 63 ans a été enlevé le 19 décembre dernier au Nigéria par le groupe islamiste Ansaru. Ce vendredi une vidéo de trois minutes a été repérée par le réseau américain de surveillance des sites islamistes SITE. On y voit Francis Collomp lire une déclaration. Un homme non-identifié portant une arme figure en arrière-plan Ce document pourrait être une nouvelle preuve de vie de l'ingénieur. Barbu et portant un T-shirt blanc, Francis Collomp se présente comme étant un ingénieur de la société française Vergnet "enlevé à Rimi, dans l’Etat de Katsina le 19 décembre 2012 (et retenu en otage) jusqu’à aujourd’hui, le 25 septembre 2013". Certaines parties de sa brève déclaration ne sont pas claires mais on peut l’entendre appeler à des négociations pour sa libération.

Ce samedi son épouse Anne-Marie Collomp s'est exprimée à ce sujet. "Je n'ai même pas reconnu mon mari, je me suis dit ce n'est pas possible, et mes sœurs sont arrivées après et m'ont dit, si c'est Francis. Non, ce n'est pas lui. Il est fatigué, amaigri, mais il est en vie, ça m'a fait du bien. Mais le voir comme ça, ça m'a vraiment fait un coup..." a-t-elle déclaré sur France Info. "J'espère que ça ne va pas durer, que Hollande va faire le nécessaire pour le libérer ... Mon mari c'est quelqu'un de malade... Et j'espère qu'en voyant cette vidéo, l'Etat fera quelque chose", a-t-elle ajouté.

De son côté, sa sœur a témoigné pour l'AFP. "Ma sœur est très remontée, elle est très en colère contre le Quai d'Orsay car c'est par un journaliste qu'elle a reçu la vidéo des ravisseurs. C'est bien plus tard que le ministère l'a appelée", a pesté Gilda Marbois, belle-sœur de l'ingénieur Francis Collomp. Et de poursuivre : "Ma sœur est contente d'avoir vu son mari mais elle ne l'a pas reconnu. Il est propre mais il porte une barbe qu'il n'avait pas. On ne peut pas dire qu'il va bien". "On le voit deux fois mettre sa main sur sa poitrine. Est-ce à cause de ses problèmes cardiaques ?", a-t-elle ajouté.

Francis Collomp, qui réside à La Réunion, a été opéré du cœur et doit prendre quotidiennement des médicaments, avait fait savoir sa famille après son enlèvement. Les dernières images vues par sa famille remontaient au 23 mai dernier, lors d'une rencontre avec Laurent Fabius.

Lu sur le Parisien.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !