Les pleurs des Nord-Coréens pour les obsèques géantes de Kim Jong-il sont probablement sincères | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les pleurs des Nord-Coréens pour les obsèques géantes de Kim Jong-il sont probablement sincères
©

Au revoir président

Les pleurs des Nord-Coréens pour les obsèques géantes de Kim Jong-il sont probablement sincères

Des dizaines de milliers de personnes étaient présentes pour le défilé funéraire du "Cher Dirigeant".

[Mis à jour 14h]

Selon Juliette Morillot, une spécialiste de la Corée du Nord interrogée par France 24, il se pourrait bien que les pleurs des Nords Coréens lors des funérailles de Kim Jong Il soient sincères, aussi surprenant que cela puisse paraître pour les observateurs occidentaux. La journaliste à La Revue considère en effet qu'en plus d'être exposés à une propagande intensive, "les Coréens sont un peuple extrêmement expressif, on pleure, on montre ses sentiments, ce n’est pas du tout un peuple fermé dans son expression sentimentale".

A noter également, le fait que l'héritier et nouvel homme fort du régime, Kim Jong Un, ait été présent au centre du dispositif est un message fort envoyé par les autorités nord-coréennes sur la stabilité à la tête de l'Etat. A l'époque de la mort de Kim Il Sung, KIm Jong Il n'avaient pas participé aux obsèques publiques de son père et avait mis plusieurs années à conquérir une légitimité "publique" comme grand leader du pays. 


La Corée du Nord a organisé, mercredi 28 décembre, de grandioses obsèques pour son dirigeant Kim Jong-il. L'agence de presse russe Itar-Tass a affirmé que le service funèbre avait débuté à 2 heures (heure de Paris), à Pyongyang. Dans le mausolée Kumsusan, le corps du "Cher Dirigeant" a été placé dans un cercueil de verre.

La cérémonie, qui a rassemblé des dizaines de milliers de Nord-Coréens, a pris fin à 9 heures (heure de Paris), selon la télévision officielle. Le convoi funèbre est revenu à l'issue d'un tour dans la ville devant des dizaines de milliers de personnes. A son retour sur la place du mausolée, devant des dizaines de milliers de soldats et de civils rassemblés, la garde d'honneur a défilé et l'hymne national a été interprété par un orchestre militaire.

Les experts s'attendaient à une manifestation de loyauté bien orchestrée envers le pouvoir en place, inspirée des obsèques en 1994 du père du défunt, le fondateur de la Corée du Nord communiste Kim Il-sung.

Un journal sud-coréen a affirmé que Pyongyang avait ordonné à ses citoyens travaillant à l'étranger par autorisation spéciale de revenir en Corée du Nord pour l'occasion. Le Korea JoongAng Daily a ajouté que des centaines de camions chargés de fleurs avaient passé la frontière sino-nord-coréenne.

La télévision d'Etat nord-coréenne avait commencé à diffuser des images des obsèques du dirigeant Kim Jong-il mercredi vers 6 heures (heure de Paris), affirmant que la retransmission était en direct. Ces premières images ont montré une limousine noire exhibant un portrait géant de feu l'homme fort du régime, passant entre des dizaines de milliers de militaires, courbant la tête en signe de respect.

Derrière suivait une autre limousine présentant un grand bouquet de fleurs blanc, puis une longue voiture transportant un cercueil noir recouvert d'un drapeau rouge. A la droite de la voiture emmenant le cercueil marchait Kim Jong-un, fils et successeur de Kim Jong-il, à la tête du pays. Derrière le jeune héritier avançait, en costume civil, Jang Song-thaek, l'oncle par alliance de Kim Jong-un et "régent" pressenti du pays. Le véhicule était escorté sur sa gauche par plusieurs dignitaires de l'armée. L'ensemble de la scène laissait voir la neige tombée en abondance depuis la nuit précédente sur la capitale du pays.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !