Nuit du 31 décembre : 874 voitures incendiées et 441 interpellations | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Des policiers sur la place de l'Etoile, près de l'Arc de Triomphe à Paris, le 31 décembre 2021.
Des policiers sur la place de l'Etoile, près de l'Arc de Triomphe à Paris, le 31 décembre 2021.
©ALAIN JOCARD / AFP

"Festivités" du nouvel an

Nuit du 31 décembre : 874 voitures incendiées et 441 interpellations

La ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin se félicite d’une « diminution des violences ».

874 voitures ont été incendiées et 441 personnes interpellées au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre, a annoncé ce samedi Gérald Darmanin dans un communiqué. « Le nombre de véhicules brûlés est en diminution par rapport aux précédentes années, tout comme les prises à partie de forces de l’ordre », a-t-il indiqué. 

Pour autant, le nombre de personnes interpellés est en hausse par rapport à 2019 (441 contre 376). Même constat pour le nombre de personnes placées en garde à vue (381 contre 314). L’année 2020 n’a pas été prise en compte dans les chiffres officiels à cause du couvre-feu mis en place. 

Environ 95 000 policiers et gendarmes étaient mobilisés à travers la France, dont 9000 à Paris. Dans la capitale, où la préfecture a de nouveau rendu obligatoire le port du masque dans les rues pour contrer la flambée des cas de Covid-19, 779 personnes ont été verbalisées pour « non port du masque », dont au moins 600 sur les Champs-Élysées, selon une source policière.

BFM TV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !