NSA : Washington affirme avoir reçu des informations d'agences européennes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
NSA : Washington affirme avoir reçu des informations d'agences européennes
©

Démenti

NSA : Washington affirme avoir reçu des informations d'agences européennes

Le patron de la NSA nie les accusations des journaux européens.

Selon le patron de la NSA, le général Keith Alexander, qui s'exprimait - sous serment - devant le Congrès américain, les données sur l'Europe dont dispose l'agence américaine de renseignement auraient été fournies par des agences européennes elles-mêmes. "Pour être parfaitement clair, nous n'avons pas recueilli ces informations sur les citoyens européens", a-t-il affirmé, assurant que les informations du Monde, de L'Espresso et d'El Mundo "sont complètement fausses".

Ces trois journaux s'appuient pourtant sur des documents fournis par Edward Snowden et des révélations du journaliste Glenn Greenwald. "Ils n'ont, comme la personne qui a volé les données classifiées, pas compris ce qu'ils avaient devant les yeux", a assuré le directeur de la NSA Selon lui, les interceptions téléphoniques ne concernent pas des citoyens mais des pays dans lesquels l'OTAN intervient.

Keith Alexander a par ailleurs affirmé que la NSA et les agences européennes collaboraient et partageaient leurs informations. Lundi soir, Barack Obama a annoncé qu'il avait lancé un réexamen des opérations de collecte de renseignement "pour être certain que ce qu'ils (les services de renseignement, ndlr) sont capables de faire ne devienne pas ce qu'ils doivent faire".

Lu sur le Nouvel Observateur

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !