Nouvellement élu, Joseph Blatter accuse l'UEFA d'avoir fait "une campagne de haine" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Nouvellement élu, Joseph Blatter accuse l'UEFA d'avoir fait "une campagne de haine"
©Reuters

Tensions

Nouvellement élu, Joseph Blatter accuse l'UEFA d'avoir fait "une campagne de haine"

Dans le viseur, Michel Platini évidemment. "Je pardonne à tout le monde, mais je n'oublie pas" a expliqué le patron de la FIFA.

Les relations s'annoncent particulièrement tendues. "Nous ne pouvons pas vivre sans l'UEFA et l'UEFA ne peut vivre sans nous" a affirmé Sepp Blatter dans une interview à la RTS (Radio-Télévision suisse). Mais derrière les bonnes intentions, la haine mutuelle est palpable et le patron de la FIFA n'a pas hésité à parler d'une "campagne de haine, venue non pas seulement d'une personne à l'UEFA, mais d'une organisation, l'UEFA." Façon de ne pas accuser directement Michel Platini, pourtant le meneur de la fronde. "Je pardonne à tout le monde, mais je n'oublie pas" a-t-il précisé.

Sur le fond de l'affaire de corruption, Blatter n'hésite pas à pointer du doigt la justice américaine : "Il y a des signes qui ne trompent pas : les Américains étaient candidats à la Coupe du monde de 2022 et ils ont perdu" lâche-t-il. "N'oublions pas que les Etats-Unis sont le sponsor numéro un du royaume hachémite, donc de mon adversaire [battu, le prince Ali]. Cette affaire ne sent pas bon."

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !