Non-lieu pour Airbus et Air France dans le crash du Rio-Paris | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
Non-lieu pour Airbus et Air France dans le crash du Rio-Paris
©EVARISTO SA / AFP

AF447

Non-lieu pour Airbus et Air France dans le crash du Rio-Paris

Dix ans après le crash du vol AF447 qui reliait Rio à Paris, les juges d'instruction ont ordonné un non-lieu pour Airbus et Air France. Il n'y aura donc pas de procès.

Les juges d'instruction chargés de l'enquête sur le crash du vol Rio – Paris en 2009 ont ordonné un non-lieu général pour le constructeur Airbus et Air France. 

Cette décision vient d'être rendue dix ans après l'accident du vol AF447. 228 personnes sont mortes lors de ce drame. 

Les réquisitions du parquet avaient réclamé un procès pour Air France. 

La principale association des proches de victimes, Entraide et Solidarité AF447, a annoncé son intention de faire appel "d'une ordonnance qui insulte la mémoire des victimes", selon maître Alain Jakubowicz. Le parquet peut toujours faire appel de la décision des juges. 

Le vol AF447 s'était abîmé dans l'océan Atlantique le 1er juin 2009. Cet accident est le plus meurtrier de l'histoire de la compagnie française.

Le givrage des sondes de vitesse lors du vol serait à l'origine de ce drame et aurait engendré un dérèglement des mesures de vitesse de l'Airbus A330. 

Les entreprises Airbus et Air France avaient été mises en examen en 2011 pour "homicides involontaires". 

20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !