NKM veut taxer le halal pour financer les mosquées | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
NKM veut taxer le halal pour financer les mosquées
©Reuters

Auto-financement

NKM veut taxer le halal pour financer les mosquées

La vice-présidente des Républicains revenait sur les ambiguïtés liées au financement du culte musulman.

Et si la Grande Mosquée de Paris devenait algérienne ? Le pays a ainsi revendiqué la prochaine propriété du lieu comme le stipule la loi française, lorsqu'un pays étranger participe au financement d'un édifice de culte. Si l'information a été démentie par le recteur, elle montre les soucis que pose le financement des cultes en France et notamment la construction des mosquées, qui ne peuvent être prises en charge par l'Etat.
Sur RTL, Nathalie Kosciusko-Morizet a fait part de ses propositions, pour éviter d'avoir appel à des fonds étrangers. ''On a, en France, un moyen de faire autrement. Pourquoi est-ce-qu'on ne lève pas une taxe sur le marché du halal?'' propose-t-elle. ''Vous avez un marché du halal. C'est six milliards d'euros par an. Vous levez une taxe d'un pour cent sur un marché de six milliards, c'est soixante millions d'euros par an. Vous la versez dans une fondation qui a été créée par Dominique de Villepin, la fondation des œuvres de l'islam, qui visait à lever des financements alternatifs aux financements étrangers. '' Une manière pour elle d'assurer ''un financement national assis sur une base légitime puisque ce sont des produits cultuels (qui sont utilisés) pour financer un islam de France.''
Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !