Nicolas Sarkozy critique la droite lors d'un discours à Saint-Cyr-sur-Loire : "On a l'impression qu'ils s'aiment énormément" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Nicolas Sarkozy critique la droite lors d'un discours à Saint-Cyr-sur-Loire : "On a l'impression qu'ils s'aiment énormément"
©LIONEL BONAVENTURE / AFP

Triste réalité

Nicolas Sarkozy critique la droite lors d'un discours à Saint-Cyr-sur-Loire : "On a l'impression qu'ils s'aiment énormément"

L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy s'est exprimé à Saint-Cyr-sur-Loire lors d'une cérémonie de remise de la Légion d'honneur à l'ancienne secrétaire d'Etat à la famille, Claude Greff. Il a critiqué la droite et a évoqué l'annonce de son futur procès pour corruption.

Selon des informations du Huffington Post, Nicolas Sarkozy s'est exprimé à l'occasion de la cérémonie de remise de la Légion d'honneur à l'ancienne secrétaire d'Etat à la famille Claude Greff. La cérémonie s'est déroulée le jeudi 20 juin à la mairie de Saint-Cyr-sur-Loire en Indre-et-Loire. 

Nicolas Sarkozy n'a pas été tendre avec la droite et la vie politique française lors de son discours. Ce message et les mots de l'ancien président de la République interviennent après la déroute des Républicains lors des élections européennes : 

"On ne peut faire de la politique que si on aime profondément les gens avant de s’aimer soi-même. Or, parfois, on a l’impression qu’ils s’aiment énormément… Je ne vise personne. Dans ma longue carrière politique, on m’a reproché parfois, y compris mes propres amis, de trop élargir, de trop rassembler des gens différents, mais moi je vous dis : on n’élargit jamais assez. J’ai toujours préféré le risque de l’élongation à celui de la rétraction. Quand on commence à se replier sur un petit cénacle, quand on est sectaire, il n’y a jamais de fin. Quand vous rentrez dans le phénomène de rétractation sur vous-même, vous vous trouvez dans une situation où l’autre n’est jamais assez d’accord avec vous [...] Et à la fin, vous vous retrouvez tout seul".

Après la récente annonce de son renvoi en correctionnelle pour corruption, Nicolas Sarkozy s'est exprimé sur les épreuves : 

"La vie, ce ne sont que des épreuves. Le bonheur n’est pas dans l’épreuve évitée, il est dans l’épreuve surmontée".

Nicolas Sarkozy a également évoqué la disparition en 2011 de l'épouse de Philippe Briand, maire Les Républicains de Saint-Cyr-sur-Loire. Philippe Briand est l'ancien trésorier de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012. Il a été mis en examen dans l'affaire Bygmalion. 

"La vie est très difficile. Je ne connais pas une personne ici qui pourrait porter un témoignage inverse".

Nicolas Sarkozy va donc devoir faire face à une épreuve judiciaire dans les prochains mois. 

Le parti Les Républicains va organiser l'élection de son nouveau président en octobre prochain. 

Nicolas Sarkozy a également prononcé un discours ce vendredi dans le cadre du 50e anniversaire de l'élection de Georges Pompidou. 

Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !