Nicolas Sarkozy a félicité Damien Abad pour sa nomination au ministère des Solidarités | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Selon des informations de TF1, Damien Abad a confié avoir reçu un appel de Nicolas Sarkozy qui l'a félicité pour sa nomination au poste de ministre des Solidarités.
Selon des informations de TF1, Damien Abad a confié avoir reçu un appel de Nicolas Sarkozy qui l'a félicité pour sa nomination au poste de ministre des Solidarités.
©JOEL SAGET / AFP

Prise de guerre

Nicolas Sarkozy a félicité Damien Abad pour sa nomination au ministère des Solidarités

Selon des informations de TF1, Damien Abad a confié avoir reçu un appel de l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy qui l'a félicité pour sa nomination au poste de ministre des Solidarités.

L’ancien patron des députés LR a finalement rejoint Emmanuel Macron. Damien Abad a été nommé ce vendredi ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées. Dans un entretien au Figaro ce jeudi, il avait annoncé son départ de la présidence du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale.

D’après des informations de TF1, Damien Abad a confié avoir reçu un appel de Nicolas Sarkozy qui l'a félicité pour sa nomination au poste de ministre des Solidarités.

Au lendemain de sa mise en congé du parti Les Républicains, Damien Abad intègre donc officiellement le gouvernement d’Emmanuel Macron et d’Elisabeth Borne.

Son entrée au gouvernement, qui n'était pas encore officielle avant ce vendredi, avait suscité des critiques et des crispations au sein des Républicains. Christian Jacob, patron des LR, lui avait demandé depuis plusieurs jours de clarifier sa position.

Candidat à sa succession dans l'Ain aux prochaines élections législatives, Damien Abad a obtenu de ne pas avoir de candidat de la majorité présidentielle face à lui, ce qui avait continué d'alimenter les rumeurs avant sa nomination.

BFMTV - TF1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !